Visites guidées du moulin et de la maison du meunier

PersonnageInitiez-vous à la vie traditionnelle du XVIIIe siècle accompagné(e) de nos personnages d’époque et de nos interprètes tout droit sortis du Régime seigneurial. Charles, le meunier, vous fera d’abord visiter l’extérieur du moulin à vent construit en 1708 en attirant votre attention sur la queue du moulin, le cabestan ou encore les meurtrières.

Vue du haut du moulinIl vous invitera ensuite à entrer et commencera sa visite au 3e étage où un arrêt devant l’une des meurtrières vous permettra de contempler une vue en hauteur du lac Saint-Louis. Vous et votre famille serez alors initiés à la procédure de mouture du blé, à partir du dépôt des grains dans la trémie, au 3e palier du moulin, jusqu’à la sortie de la farine au rez-de-chaussée. Tout au long de la visite, le meunier vous décrira sa vie quotidienne, vous donnera les dernières nouvelles de la seigneurie et, bien sûr, fera appel à votre discrétion pour ne pas ébruiter les secrets les mieux gardés du « domaine de la pointe du Moulin ».

Autre personnageDevant l’obligation de retourner à ses tâches quotidiennes, Charles vous invitera à passer voir sa femme, Marie-Louise, à la maison. Construite en 1786, la maison se divise en trois parties; en bas, la cuisine  et, la chambre, où l’on vivait; en haut, le grenier où l’on entreposait les grains et les instruments agricoles. En entrant, vous serez réconforté par la bonne odeur du pain préparé par Marie-Louise dans un four à bois ancestral. Si vous l'« enfirouapez1 », elle vous proposera à coup sûr de goûter au pain chaud, et qui sait, elle vous en donnera peut-être un pour que vous « disiez un bon mot pour elle aux gens du village ». Adorant les commérages, Marie-Louise vous entretiendra sur ses tâches, sur sa  famille et sur les dernières nouvelles qui circulent dans l’île.

 

1 Enjôler quelqu’un par des belles paroles pour obtenir une faveur ou le duper.